Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ART NATION - Inception

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
ART NATION WEBSITE
ART NATION FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (18/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 26/05/2023
Je confirme que tout est reparti !
Est-il encore besoin de vous présenter ART NATION, un des groupes de Hard mélodique (ou rock mélodique si vous préférez) les plus appréciés et reconnus de notre époque. Inception est le 4ème album des suédois, les trois précédents ayant reçu un avis plus que favorable des chroniqueurs sur le site. Je vous invite à à aller jeter un oeil ou mieux, une oreille, sur ces magnifiques albums (j'ai mis les liens à la fin de la chronique). Le seul membre inamovible du groupe est son créateur, Alexander STRANDELL, qui en est le chanteur, et quel chanteur ! Alors, même s'il prête son immense talent à d'autres projets (MAGNUS KARLSSON'S FREE FALL, CROWNE), il n'en demeure pas moins que ART NATION est son bébé. Tout en avouant avoir été complètement débordé par le succès du groupe, à leurs débuts, et avoir un peu perdu les pédales, il continue, contre vents et marées, et avec ténacité, à le faire vivre malgré les changements incessants de musiciens au sein de la formation. Ce nouvel opus voit revenir le guitariste originel, Christoffer BORG . Les autres membres du quator, sont Richard SVÄRD à la basse et Alexander LUNDGREN à la batterie. Enfin, le groupe a signé chez Frontiers Records, ce qui est, me semble-t-il, un choix judicieux et tout à fait logique.

Si les précédents albums avaient tendance à s'orienter vers une sorte de pop-métal, ma foi très agréable, ce nouvel opus voit le groupe durcir légèrement le ton en revenant sur les terres d'un Hard Rock plus costaud, tout en restant très mélodique, il ne faut pas abuser ! La preuve en est, dès le début, avec un cri sauvage de Mister Alexander STRANDELL sur Brutal And Beautiful, un titre qui porte donc bien son nom. Cela a le mérite de me faire dresser tout de suite l'oreille ! Il s'agit du premier single et c'est comme si je me prenais un 38 tonnes en pleine face ! C'est de la pure énergie avec un riff qui matraque sévèrement et une batterie au taquet. On ne va pas s'arrêter en si bon chemin non ? Le début au piano de The Last Of The Burned est un leurre car ça enchaîne sur le même tempo rapide et une voix au maximum de son intensité. La mélodie est un chouïa plus travaillée et le refrain emporte tout. Ces deux premiers morceaux me font fortement penser à ECLIPSE ou H.E.A.T, par la puissance dégagée. Le solo est tout en vivacité. Vous permettez que je me recoiffe, maintenant ? On calme un peu le jeu avec 1001, mais juste un peu ! C'est un mid-tempo bien marqué. Alexander STRANDELL est à son meilleur. Quelle expressivité, quand même ! Superbe solo de Christoffer BORG. Mais il est écrit que cet album ne sera pas sage. Ils remettent les gaz sur Fight Fire With Fire. Vous me direz qu'avec un titre comme ça, il ne faut pas s'attendre à une berceuse ! Voici donc un brûlot de Hard mélodique. Faites attention, c'est bien chaud. Après un stop and go surprenant, la guitare fait son petit festival, et le morceau se finit à toute vitesse.

Vous voulez reprendre votre souffle après une telle cavalcade ? Alors, voici Echo, second single, qui revient sur les terres habituelles du groupe, avec ce mélange de pop et de Hard mélodique qui est quand même leur marque de fabrique. C'est du tout bon ! La rythmique est bien lourde et le refrain est délicieux. Break Up est le morceau qui touche le plus au côté pop du groupe. La mélodie est légère comme une plume. La double pédale fait son apparition, mais elle est intelligemment intégrée dans le morceau. Light The Fire continue dans ce même esprit, avec une intro à la slide guitar. L'ambiance pop-rock est ici mise en avant, avec un refrain syncopé. The Legend Reborn montre toute la puissance de la voix d'Alexander STRANDELL. C'est un mid-tempo à tendance Hard symphonique. Le solo est bien dans le ton, majestueux et plein d'emphase. Somewhere I Know I Belong sort la double grosse caisse. C'est du melodic rock surpuissant. Le refrain arrive comme une évidence, mais c'est comme d'habitude chez les suédois, me direz-vous ! Il y a un joli passage à la batterie qui lance le solo, avant que le refrain ne revienne en force. J'aime beaucoup la chanson suivante, Superman, où je me régale de la voix d'Alexander STRANDELL, qui passe par toutes les couleurs. Cette chanson sent bon le glam métal à la SANTA CRUZ, et elle a tout pour me plaire. Superbe solo de Christoffer BORG. Il n'y a pas plus entêtant que cette chanson, vous verrez. L'album se termine en beauté avec Powerless, et son festival de guitares. Toutes les qualités mélodiques du groupe sont concentrées sur ce titre. La voix remplit totalement l'espace et va chercher les aigus sans sourciller. Ecoutez bien la démonstration à la guitare et vous m'en direz des nouvelles. Que ce soit rythmiquement ou en solo, c'est un travail d'orfèvre. Magnifique chanson en tout cas !

Cet album ne fait donc que confirmer l'excellence d'un groupe qui joue en première division du Hard mélodique, avec un Alexander STRANDELL, devenu un pilier incontournable du style. Continuez à nous apporter autant de plaisir d'écoute, s'il vous plaît.

Brutal and Beautiful : cliquez ici

Echo : cliquez ici


Les chroniques précédentes :

Revolution – 2015 cliquez ici
Liberation - 2017 cliquez ici
Transition – 2019 cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
benoit01 Le mercredi 2 août 2023

Ville : Bourg en Bresse (coeur du 04)
Salut à tous, j'avoue m'être un peu éloigné de l'écoute du groupe depuis un moment car par rapport aux dernières sorties de certains chef d'ouvres (HEAT, ECLIPSE, CREYE, DYNAZTY, CROWNE) je trouvais que leurs titres avaient pris un léger coup de vieux. Surtout après la découverte de CROWNE que je kiffe trop! Et là quelle surprise. INCEPTION est génial. Je n'ai rien à redire sur l'ensemble de l'album à part peut être FIGHT FIRE WITH FIRE qui est un peu en dessous à mon goût (avis très personnel). Et BREAK UP qui ne fera certainement pas l'unanimité car plutôt POP ado à la ONE DIRECTION mais qui ne m'a pas gêné. Mais le reste c'est de la bombe. Avec un gros coup de cœur pour SUPERMAN. J'aime cet album qui passe dans mon top au classement. 19/20. A+
Commentaire de JMM213 : Merci pour ton commentaire. Ton sentiment rejoins le mien. Bonne écoute !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CINDERELLA
Live at the mohegan sun
SIGIS
Le grand retour de niburu
NOKO
Noko
STURM UND DRANG
Graduation day
DUEL
In carne persona
Chroniques du même auteur
DEGREED
Public address
TERAMAZE
Flight of the wounded
MASAKI
Feed the flame
PROJECT ARCADIA
Of sins and other tales
THRESHOLD
Dividing lines
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /