Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SYCOMORE - Antisweet

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
SYCOMORE BANDCAMP
SYCOMORE FACEBOOK
SYCOMORE INSTAGRAM

Label(s) :
Source Atone records
 (18/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 27/11/2023
L'art du zéro concession porté très haut
Quatrième album en neuf ans, SYCOMORE c’est la régularité. Toujours les trois mêmes pirates dans le groupe, SYCOMORE c’est la fidélité. Musicalement, le trio d’Amiens c’est surtout du sludge brut, voire brutal et même extrême – n’ayons pas peur des mots. En cela, son nouvel opus, Antisweet, ne dément rien.

Eternal Watt ouvre les hostilités sur un riff et une rythmique écrasants qui très épisodiquement fait émerger un mur de son façon doomdeath juste devant ton nez et bim ! tu te le manges gratos avant de continuer ton voyage sous un marteau de forge. Tout l’intérêt du titre réside dans le fait qu’il est très loin d’avancer linéairement mais au contraire est secoué par des pics d’intensité, des variations de riff et d’ambiance.
Le second titre, Like Sulfur, bénéficie d’un début monolithique et d’un final instrumental de presque deux minutes particulièrement angoissant. J’adore sans réserve.
Le chant est un scream d’une violence désespérée, doublé sur Drink Water par des chœurs plus clairs sur une batterie tribale qui donnent un vrai relief au morceau. A 3’20 la coupure calme et mélodique est du meilleur effet avant l’assaut final hyper-puissant. Enorme !
Du lourd à nouveau pour l’ouverture de Masquerader, puis une alternance avec de courts épisodes doomdeath ou du riffage plus syncopé pour modifier la texture du tourbillon. Les changements de formes s’enchaînent sans la moindre perte de puissance. Un morceau que j’achève à bout de souffle sur une outro délirante que je m’interdis de spoiler.
La mélodie poisseuse de Slurs est inattendue et se trouve mariée à des mouvements pleins de hargne pour finir sur une accélération libératrice. Il n’y a quasiment aucun répit sur cet album car Parallel Lines continue sur du brutal, du bestial, de la destruction organisée et de nouveau une outro zarbi. Au tour de Hear The Wind de souffler une folie un peu moins lourde mais tout aussi malsaine. La rythmique du final est hallucinante ! Enfin, Captain Vitamin vient clore l’album avec une énergie infernale qui propulse toutes les leds de mon ampli en zone rouge mais à trois minutes s’élève une chanson qui surprend. Après quoi le morceau s’éteint doucement, laissant la place à un bruitage minutieux qui finit par me bercer, lorsque soudain… retentit ce final instrumental extraordinaire qui me fait l’impression d’un exhausteur de goût venant sublimer tout ce que j’ai entendu avant. Génial !

Non seulement Antisweet ravira les amateurs de sludge, voire de deathdoom, mais cet album est une porte d’entrée idéale pour ceux qui pensent être allergiques au metal extrême. Rien n’est épargné à l’auditeur. Toutes les techniques rythmiques, vocales, instrumentales jamais imaginées pour figurer la brutalité et la violence sont utilisées et maîtrisées mais tout est dosé, équilibré pour éviter la moindre lassitude. Quel album !

***


SYCOMORE est composé de :
- Tim DRELON, guitare et chant ;
- Guillaume ‘Desta’ DESTALMINIL, basse et chant ;
- Guillaume MAILLARD, batterie.

***


Discographie :
- Phantom Wax : LP, 2016 ;
- Nectar : LP, 2018 ;
- Bloodstone : LP, 2020 ;
- Antisweet : LP, 2023.

***


Extraits d’Antisweet :
- Like Sulfur : Cliquez ici !
- Hear The Wind : Cliquez ici !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DOMKRAFT
Seeds
UNIVERSE 217
Change
WITCHTHROAT SERPENT
Trove of oddities at the devil's driveway
HAUNTED
Dayburner
BIG SCENIC NOWHERE
The long morrow
Chroniques du même auteur
SPIDER
Rock'n'roll gypsies
DÄTCHA MANDALA
Koda
LUCIFER STAR MACHINE
Satanic age
LEFT EYE PERSPECTIVE
Conundrum
GRAVE BATHERS
Rock'n'roll fetish
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /