Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  ACCEPT Live à Paris (Bataclan, le 6 avril 2012, avec HELL) ( ACCEPTHELL )
Date de publication : 13/04/12
Auteur : metalmp
Surprenant, dans notre univers, qu’aucun groupe de Metal n’ait encore tenté de percer en s’appelant HELL… C’est désormais chose faite avec cette formation anglaise qui, en guise de concert, propose un véritable spectacle qui ressemble plus à un simulacre de ce que j’imagine être une messe noire avec tous les artifices attendus. Un look gothique, un esprit proche de CRADLE OF FITH, la musique de HELL puise au cœur du metal des 80’s, s’inspirant de MERCIFUL FATE, principalement, mais également au coeur de cette indispensable NWOBHM. Etonnamment, le chant rappelle souvent celui de Geddy LEE (RUSH), groupe au registre musical et à l'esprit totalement à l’opposé de ce que propose HELL.

La mise en scène est l’élément essentiel de ce show, et HELL joue de tous les artifices pour séduire le public : de faux vitraux aux images diaboliques, une invitation à pénétrer dans « this church of HELL», le déguisement noir du prêtre, les autres musiciens le teint pâle, la bénédiction précédée d’un simulacre de flagellation, l’ouverture de la Bible page 666… Serait-ce l’effet GHOST qui permette une mise en avant de cette NWOSHM (New Wave Of Satanic Heavy Metal - copyright Marpa) pour qui le spectacle est un ingrédient majeur de l’environnement musical ? Une sympathique mise en bouche taillé dans le Heavy le plus traditionnel qui recueille les suffrages d’une bonne partie du public, il faudra garder un oeil (noir) sur HELL.

Setlist HELL : ?

Après le doublé explosif que les Allemands nous ont offert il y a à peine plus d’un an (pour mémoire, le superbe Blood Of The Nations et la tournée qui s’en est suivie qui en a laissé plus d'un, dont ton serviteur, ami lecteur, abasourdi– cf le live report de l ’ElyséeMontmartre le 18 janvier 2011), ACCEPT a toutes les raisons du monde d’être quelque peu nerveux à l’idée de confirmer qu’il ne s’agissait pas que d’un feu de paille. Ce soir plus que jamais puisque son nouvel album parait aujourd’hui même et qu’il s’agit, également, du premier concert de cette nouvelle tournée.

Démarrant sur les chapeaux de roues avec deux nouveautés pas piquées des vers (le rapide et incisif Hellfire et le plus mélodique Stalingrad), ACCEPT fait tout au long de ce show de deux bonnes heures preuve d’un professionnalisme sans failles, égrenant ses grands et indispensables classiques (en vrac : Restless And Wild, Breaker, Son Of A Bitch, Princess Of The Dawn, Fast As A Shark, Metal Heart, Balls To The Wall), ainsi que ceux amenés à le devenir (Bucket Full Of Hate, Bulletproof, No Shelter, Pandemic, Teutonic Terror). Les gaillards semblent dans la même forme qu’en 2011, Peter BALTES s’agitant toujours comme un beau diable, Wolf HOFFMAN affichant sourires et grimaces dès que possible, Herman FRANK solide roc… et Mark TORNILLO qui, enfin, discute avec son public. Les attaques frontales et duels entre les deux membres fondateurs sont toujours de mise et font toujours leur petit effet, tout comme le solo romantique que propose Wolf HOFFMAN en introduction de Neon Nights, ou encore le drapeau français qu'un roadie lui tend et que brandit Mark (le même que l'an dernier, sur lequel était inscrit "Wolf for president"???)

Alors que le show se passe à merveille, soudain, alors que le groupe joue No Shelter, le son disparait, du moins à l’étage. Car dans la fosse, tout va bien. ACCEPT n’entend et ne comprend les sifflets du public qu’au milieu de Pandemic, lorsque seul survit le son des retours. On vous a déjà fait le coup de la panne en concert ? Rien de mieux pour désorienter un groupe... Un motif de stress de plus ! Ce sont pas moins de quinze minutes qui sont ainsi consacrées à rechercher, bonjour la panique du staff qui s’affolle et s’agite !, l’origine de la panne avant que le groupe ne revienne et reprenne là où il s’était arrêté pour finir en beauté.

Seulement, et au-delà de cet incident technique, si Mark TORNILLO se montre particulièrement prolixe ce soir (OK, le terme est un peu exagéré. Le hurleur communique désormais plaisamment avec le public), on aurait apprécié un peu plus de prise de risques. Pas moins de 16 titres figuraient déjà au set de la tournée précédente, dont 6 ou 7 joués dans le même ordre ! Ahead Of The Pack, London Leatherboys, Head Over Heels , par exemple, auraient été bienvenus, et sans se défaire de certains indispensables classiques qu’il est inutile de citer, on pourrait se passer, sans doute, de Neon Nights ou Aiming High. Il ne fait pas de doute, toutefois, que la setlist sera amenée à évoluer au fil des dates, et que, le public connaissant mieux le nouvel album se verra proposer plus de nouveautés.

Reste que ACCEPT est de retour. Le backdrop qu’il a choisi est plein de sens et totalement symbolique du phénomène : comme le phénix, ACCEPT semble ressurgir de ses cendres. Et, tout comme l’exprime cette autre figure qui descend des cintres à la fin du show, une tête de lion, les Allemands sont prêts à rugir de nouveau ! Vivement qu’ils reviennent nous rendre visite. Ce qui semble prévu en 2013.

Setlist ACCEPT : Hellfire, Stalingrad, Restless And Wild, Living For Tonight, Breaker, Son Of A Bitch, Bucket Full Of Hate, Monster Man, Shadow Soldier, Neon Nights, Bulletproof, Losers And Winners, Aiming High, Princess Of The Dawn, Up To The Limit, No Shelter, Pandemic. “Rappel”: Pandemic, Fast As A Shark, Metal Heart, Teutonic Terror, Balls To The Wall


Retrouvez les photos du concert ainsi qu'une interview de Peter BALTES dans notre rubrique "Galeries Photos"
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- SABATON, ALESTORM, BLOODBOUND, Rocher de Palmer à Cenon près de Bordeaux, mardi 23/02/16
- W.A.S.P. - The Crimson Idol 25th Anniversary World Tour - Dimanche 5 novembre 2017 - CC John Lennon - Limoges
- Concert IN FLAMES à Bordeaux le 10/10/14 !
Dossiers du même auteur
- ACDC : It's a long way to the top - 40 ans de High Voltage Rock'n'Roll -
2ème partie
- VULCAIN IS BACK ! Le retour officiel !
- Un entretien avec:
THE TREATMENT - Paris, le 21 janvier 2014
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente