Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Dossier :  La tumultueuse Histoire de DEAF DEALER (80's HM) ( DEAF DEALER )
Date de publication : 06/04/08
Auteur : Nico
(Fanzine n°30 - Décembre 2004 - Laurent Ramadier)

La tumultueuse histoire du Heavy Metal à de nombreuses fois démontré que de nombreux groupes possédant un potentiel incroyable sont passés à coté de la reconnaissance- à défaut de la gloire-, DEAF(TH) DEALER fait incontestablement parti de ces groupes et l’a prouvé à travers tous les enregistrement émanant de ce groupe Canadien.   

DEATH DEALER fut formé à Joncquiere, Quebec durant 1981 par Yves Pednault (guitare), André Larouche (vocals), Michel Larouche (batterie), Gilles Bergeron (guitare) et Yves Bergeron (basse), ce dernier fut remplacé un an apres par Jean Pierre Fortin. Les premiers concerts arrivent aussi et le groupe met sur pied un set de 30 morceaux, contenant neuf titres à eux et des reprises de MÖTÖRHEAD, SAXON, IRON MAIDEN ou JUDAS PRIEST, groupes phares du Heavy Metal de l’époque. Le groupe se sépare peu de temps après de Gilles qui fut remplacé par Marc Brassard, un jeune guitariste talentueux .
1983 voit DEATH DEALER entrer en studio (dans une université !) pour y graver une démo non officielle de 15 titres ou figure déjà des brulots comme « Death Dealer », , « Overshoot », « Occident Tale », « Sherryl », « Cross My Way » etc et une fulgurante reprise de « Rapid Fire » du PRIEST, rien de moins !     
Grace à un de leur ami proche, Wayne Archibald (connu pour son investissement dans les premiers jours de la nouvelle vague Metallique Canadienne), qui à l’idée d’envoyer la démo à Brian Slagel de Metal Blade Records- qui est encore à l’époque un label de très petite taille, précisons le- le groupe se voit offrir une plage sur la compilation « Metal Massacre Vol. IV », « Cross My Way » sera choisi pour representer ce groupe de la nouvelle vague du Power Metal Canadien –le terme Power Metal ayant toute sa signification à l’époque pour des groupes comme D.D. mais aussi OVERKILL, ou autres LECACY. Dès la sortie de l’album, ce titre se trouve souvent cité comme l’un des plus impressionnants par les chroniqueurs au coté d’ABBATOIR et de SACRED BLADE. Suite à cette première apparition vinylique, le groupe décide de déménager pour Montreal vers Mai 1985 car Michel Meese, boss de Banzai records leur offre un contrat -avec distribution Polygram pour le Canada, mais sans André qui refuse cette idée, son frère Michel reviendras d’ailleurs peu après a Joncquière. Le groupe se voit ainsi dans l’obligation de trouver deux remplacements, Michel Lalonde (vocals) et Ross Richard  (batterie) rejoignent ainsi le groupe peu de temps après.       
Le groupe entre au Montreal Sound studio en Mars 1986 avec Guy Bidmead (MOTORHEAD, YES, EXCITER….) pour l’enregistrement de leur premier opus qui s’intitulera « Keeper Of The Flame ». L’album seras licensé dans 16 pays à sa sortie mais malgré cela et la folie musicale de cette album, il recevra un accueil pauvre par la presse et le public du majoritairement au fait que cet album sortit en pleine vague Glam/ Thrash, le Power/ Heavy Metal traditionel devenant ignoré par une majorité du public.  
Des la fin de l’enregistrement, Ross Richard est remercié et le groupe se voit dans l’obligation de lui trouver un successeur, Daniel Grégoire seras choisi. Sur cet album figure ainsi les nouveau noms des musiciens avec une consonance plus Anglaise suite à une demande pressante du management, Michel Lalonde (Michael Flynn), Marc Brassard (Marc Hayward), Yves Pednault (Ian Penn), J.P. Fortin (J.P. Forsyth) et Daniel Gregoire (Dan Mc Grégor). Le nom du groupe seras aussi légèrement modifié sur pression de Polygram pour s’adapter au marché international, DEATH DEALER devant  DEAF DEALER.
Malgré l’échec commercial de ce premier effort, le groupe se lance dans l’écriture du deuxieme album et le groupe s’enferme dans un chalet pendant un mois pour écrire l’album.
Le groupes réussi pendant ces années à ouvrir pour des groupes aussi divers que CONEY HATCH, ANVIL, MOTORHEAD, MALMSTEEN, GRIM REAPER, HELLOWEEN…
Le groupe part durant 1987 pour quelques semaines a Toronto au Metal Works studio (TRIUMPH studio) avec cette fois Dan Johnson et Tom Morris aux manettes, le mixage étant effectué en partie au Metal Works et en partie au Morrisound studios en Floride - il est à signaler que le groupe profita de l’enregistrement de cet album pour graver sur bande quelques vieux titres comme « Just One More Day » ou « Leaders And Followers » et un classique d’UFO « Doctor, Doctor ». DEAF DEALER réussi à composer un album qui balaie rien moins que 80% de la compétition! Très peu de fois un groupe à réussi à aligner brulot après brulot avec une facilité déconcertante, imaginez un MAIDEN période « Killers » mixé avec l’énergie du « Ample Destruction » de JAG PANZER et vous obtenez l’album « Journey Into Fear » !!!
Malgré cela, l’album resteras dans les antres du Morrisound studio car des problèmes de grande ampleur avec leur manageur, Michel Meese, anéantissent tous les efforts du groupe et empêche l’album d’etre réaliser.   
Suite à cela, l’écœurement prend le pas et splitte vers fin 1987, Jean Pierre Fortin entamant quelques années plus tard une carrière solo (rejoint par intermittences par Daniel Grégoire et Marc Brassard), Yves de dirigeant vers le Jazz, et Marc rejoignant divers groupes Rock dont dernièrement un tribute band d’AC/DC, THUNDERSTRUCK.   
Durant 1999, Jean Pierre décide de récupérer au Morrisound studio les bandes « Journey Into Fear » mais les problèmes juridiques avec leur ancien manager subsistant, il est toujours impossible à ce jour de faire sortir cet album malgré l’interet de plusieurs label indépendant.       
Il ne reste plus qu’a souhaiter qu’une solution soit enfin trouvée car cet album mérite bien plus que d’etre entendu par une poignée de Métalleux chanceux. DEAF DEALER REIGNS SUPREME !


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Dossier)
- Le HARD-ROCK FM, naissance d'un courant du Hard-Rock début 80'.
- Edward Allan CLARKE, guitariste de MOTÖRHEAD, est mort.
- Gary MOORE est mort...
Dossiers du même auteur
- Touche pas à mes cornes : Take Back The Horns
- Keep It True II
- ORANGES METALLIQUES
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente