Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE GATHERING - The west pole

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
THE GATHERING MYSPACE 

Label(s) :
Psychonaut Records
 (14/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 13/08/09
La vie après anneke
Dire que ce dernier album de THE GATHERING est attendu est un euphémisme. Après le départ inattendu d'Anneke VAN GIERSBERGEN, la chanteuse qui a permis au groupe de se transcender et d’acquérir une renommée mondiale, nombreux sont ceux qui se demandaient comment les musiciens restants allaient s’en sortir pour continuer à faire vivre le groupe…

L’album s’ouvre d’ailleurs sur une chanson instrumentale au titre lourd de sens When Trust Becomes Sound, sur laquelle les musiciens laissent monter en puissance leurs instruments et qui capte bien l’auditeur.

Puis arrivent enfin les premières notes de la nouvelle chanteuse norvégienne Silje WERGELAND, et force est de reconnaître que la demoiselle chante très bien. Le groupe, contrairement à NIGHTWISH par exemple, a choisi de chercher un clone vocal d’Anneke, et a trouvé en Silje la candidate idéale. Outre une technique vocale très au point, elle possède un timbre très poche de celui d’Anneke, un peu plus lyrique et moins imprévisible cependant. Elle devrait bien s’en sortir en concert sur les anciens titres, ce qui devrait rassurer les fans.

Pour ce qui est de l’album à proprement parlé, le groupe a choisi de rester dans la direction abordée depuis quelques années déjà, à savoir adoucir le ton originel du combo en produisant un Rock assez calme et mélancolique (All You Are, The West Pole, You Promised Me A Symphony, Pale Traces), lorgnant parfois sur la Pop (Treasure) et sachant parfois se faire velours (le feutré No Bird Call dont l’intro évoque les PINK FLYOD et le solo ANATHEMA, ou encore la délicate ballade piano/arpège/voix Capital Of Nowhere sur laquelle la voix de la Silje évoque celle de sa compatriote Liv KRISTINE).

Les titres les plus Rock (il n’est ici jamais question de Métal) sont situés en début (When Trust Becomes Sound) et fin d’album (No One Spoke et le plus long et un peu prog A Constant Run qui clôt le cd). Au final on a une impression mitigée.

La nouvelle chanteuse tient toutes ses promesses (car comment remplacer l’exceptionnelle Anneke?) et les nouvelles compositions sont agréables et de qualité (bien qu’assez calmes et Rock dans l’ensemble), mais on ne peut s’empêcher de regretter le manque de prise de risque de la part d’un combo qui a souvent innové et montré la voie (voix ?), ainsi qu’un léger manque d’inspiration pour la création.Cependant, et à la décharge du combo, celui-ci vient de traverser une période très difficile, et il est toujours délicat d’être attendu à ce point par une horde de fans intransigeants car passionnés.

Reste un album de bonne qualité, pas innovant mais bien interprété, constituant une bonne entrée en matière pour Silje (avant qu’elle ne prenne complètement sa place sur le prochain album), et qui devrait plaire aux amateurs de BLACKFIELD, ANATHEMA et autres Steven WILSON, ainsi qu’aux fans de THE GATHERING les plus ouverts d’esprit.

En attendant un prochain album plus innovant et inspiré…
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Guillaume Le jeudi 17 septembre 2009
Hello :) Juste un petit mot pour rajouter que, oui, si vous aimez les récents The Gathering, vous ne serez pas déçu par celui ci, qui reste effectivement dans la même veine. Certes, y'a plus Anneke mais on peut se consoler avec Agua De Annique <3 @Shiriu: on ne peut pas être à la fois original et insipide, ça me parait un peu antinomique ;) @Phil "KOB": ce n'est pas Silje Wergeland qui chante sur Capital of Nowhere mais une guest du nom de Anne Van Den Hoogen^^
Shiryu Le lundi 17 août 2009
Original certes mais tellement insipide tout ça... On sent bien comme principale source d'inspiration l'appel du bling-bling cher à notre président. The Gathering est mort. Vive Gathering!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TALL STORIES
Skycraper
SLASH
Apocalyptic love
WOLVE
Lazare
ELA
Out of time
TETO
Terapia para melalcohólicos
Chroniques du même auteur
SEVEN WITCHES
Deadly sins
ELUVEITIE
Evocation i - the arcane dominion
DEATHFIST
Too hot to burn
DEADLOCK
Bizarro world
NYDVIND
Sworn to the elders
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente