Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
IRON MAIDEN - Killers

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 1981
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 42minute(s)

Site(s) Internet : 
IRON MAIDEN WEBSITE

Label(s) :
EMI
 (20/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 02/10/10
oldies but goldies: tueur !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !



Sorti en Angleterre le 2 février 1981 et le 6 juin aux USA, cet album sera l’occasion de la première apparition d’Adrian SMITH à la guitare !
Il sera produit pour la première fois par Martin BIRCH (qui restera le producteur de IRON MAIDEN jusqu’à Fear Of The Dark).
La version américaine originale contient en bonus le titre Twilight Zone !
J’ai appris que toutes les chansons de l’album, exceptées Murder In The Rue Morgue et Prodigal Son, ont été composées initialement avant la sortie de l'album Iron Maiden.
D’ailleurs le titre Wrathchild apparaît dans sa version initiale, dès 1979 sur la compilation Metal For Muthas.
Tous les titres ont été retravaillés à l’arrivée d’Adrian SMITH.

Steve HARRIS ne laissera l’occasion qu’à un autre membre du groupe, de s’exprimer dans l’écriture d’un titre…Paul DI ANNO sur Killers

Vous le savez tous, cet album sera le dernier de Paul, viré en cours de tournée pour abus d’alcool et de drogues (source Wikipedia).

Pour moi Killers restera un album qui par sa pochette, restera pour moi un de mes préférés ! La dernière avec celle de The Number Of The Beast, que je qualifierai de « Heavy Metal », il fallu ensuite adoucir l’image du groupe pour ne pas effrayer les « ménagère de moins de 50 ans »…

Musicalement le groupe a réussi à canaliser sa fougue et à trouver un son plus travaillé, le tout reste définitivement « Heavy Metal » dans le son et les compositions.
Comment rester insensible à The Ides Of The March, Wrathchild, Murders In the Rue Morgue et Killers, les vrais hits de cet album ?
Mais je suis sûr que si vous écoutez Another Life, l’instrumental Genghis Khan, Innocence Exile, Prodigal Son, Purgatory et Drifter vous conviendrez que c’est 100% de l’album qui est énorme ! C’est vrai qu’à sa sortie quelques titres occultaient vite les autres un peu moins « commerciaux » (au sens facilement mémorisable).

IRON MAIDEN était en pleine éclosion, et restait encore un pied dans l’Underground, pas encore conscient du succès planétaire qui allait bientôt suivre…Killers sera la fin du premier cycle, celui qui construit une légende…Le 45t/SP The Soundhouse Tape, l’album Iron Maiden, Killers auxquels je rajouterai Live + 1 (1980) et Maiden Japan (1981), en resteront les témoignages.

Merci Paul DI ANNO pour cette merveilleuse première époque ! Même si j’adore Bruce, Paul restera toujours le chanteur d’IRON MAIDEN que je préfère, et même si la suite de sa carrière ne se fera jamais plus sous les lumières des médias, lui pourra dire à vie qu’il a été l’espace de trois années LE chanteur du plus fabuleux groupe de Heavy Metal 80’s que le monde ait connu…IRON MAIDEN !

Le nouveau cycle débutera un an et deux mois plus tard, avec la sortie de The Number Of The Beast et les débuts de Bruce DICKINSON débauché de chez SAMSON

Mais ça c’est une autre histoire !

20/20

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le samedi 6 novembre 2010
Un album indispensable , tout comme le premier opus du groupe. En live c'était excellent ! Que de nostalgie en ré-écoutant ces moments forts !
Commentaire de Raskal : Oui KRAKAL ! A ré écouter encore et encore !!!!!
Axl Le mardi 5 octobre 2010

Ville : Nancy
pas mon préféré moi je l'ai un peu moins aimé que "iron maiden" mais quel album tout de meme! parcontre pour le depart de paul di'anno, la raison n'est pas tellement ca, c'est plus concernant clive burr qu'il y a eu des problemes de ce coté la, paul consommait aussi énormement mais encaissait plutot pas mal, le probleme est qu'il supportait de moins en moins la pression et les responsabilités mises sur ses épaules, il s'écroulait régulierement avant les concerts ou meme avant le rappel (cf steve harris) enfin, il faisait semblant de faire des malaises selon harris, car il avait soit disant besoin qu'on s'occupe de lui et ne supportait plus la pression. la drogue y est peut-etre pour quelque chose mais je n'en suis pas convaincu ^^ en tout cas steve harris a decidé que ca n'était plus possible voila tout ;) une fois, en italie il me semble, ils ont meme fait le rappel sans paul pour qu'il ait honte, et quand paul est monté sur scene, le coeur n'y était plus. j'aimais beaucoup paul :( surtout sa personnalité, mais je pense que la ou s'arretaient les ambitions de paul commencaient celle de dickinson, dans des registres differents, et chacun et libre de preferer l'un ou l'autre =)
Commentaire de Raskal : Merci pour ce complément AXL ! Pour la cause du départ de Paul, j'ai effectivement mis ma source, car j'imagine que Paul aura sa version, Steve la sienne et les observateurs de l'époque seront aussi partagés...! Cela n'enlève en rien la qualité de cet album !
rodthemod34 Le mardi 5 octobre 2010

Ville : Nimes
UN MUST TOUT COMME LE 1ER ALBUM
Commentaire de Raskal : ...qui est chroniqué sur ce site ! Bientôt la suite avec....The Number Of The Beast !
Alain Le samedi 2 octobre 2010
Mon premier achat d'IRON MAIDEN, une énorme claque à l'époque. Les compos, l'osmose parfaite entre agressivité et mélodie, l'interprétation impeccable, l'incroyable production de sir Martin Birch font que cela demeure mon album fétiche du groupe. De plus, il a remarquablement bien supporté le passage des années. Dans mes bras mon Raskal !
Commentaire de Raskal : Si tu poses ta haches ensanglantée, OK ! Lol
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
PRIMITAI
Through the gates of hell
SINISTER REALM
The crystal eye
STRANA OFFICINA
Rising to the call
ACCEPT
Blood of the nations
AXXIS
The big thrill
Chroniques du même auteur
INQUISICAO
Reborn
KROKUS
Hoodoo
SYRANT
Coming back
POWERFUL
Welcome to the slaughterhouse
MASQUERADE
Cybernetic empire
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente