Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KING LIZARD - Viva la decadence

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
KING LIZARD WEBSITE
KING LIZARD REVERBNATION

Label(s) :
Psycho DeVito Records
 (15/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 28/04/11
100% debauchery
These dudes rock ! D’un coup, KING LIZARD nous renvoie 25 ans en arrière, à l’époque de la grandeur de HANOI ROCKS, de la débauche imposée par des RATT et autres MOTLEY CRUE. Cette indécence qui commence par la pochette de Viva La Decadence qui chauffe le regard comme à la grande époque des groupies débridées. Balancer au yeux du monde une telle paire de nibards, il fallait oser ! Et même s’ils sont 100% refaits, cette image est totalement explicite du contenu musical de cette galette. En France, on a BLACKRAIN, outre Manche ils ont ce phénomène nommé KING LIZARD. Sleaze is back, pourrait-on dire !

Il semble bien que chez nos voisins Anglais KING LIZARD soit considéré comme un phénomène visuel, un de ces ovnis qu’il est impératif de voir live. Effectivement, avec des morceaux comme Viva La Decadence, son successeur Rain On Me ou encore Kan’t Kill Rock N’Roll, avec leurs guitares fulgurantes, acérées et outrageusement outrageantes, leurs batteries aux rythmes implacablement entraînants et ce chant haut perché et agressif, tout semble réuni pour faire bouger les foules. Ou faire se dandiner les couples (la ballade et passage obligatoire Not For Me (qui me rapelle le WHITESNAKE de la seconde moitié des 80's). Tout semble prévu pour faire mouche : les refrains à reprendre en chœur (celui du morceau éponyme qui ouvre magistralement cet album ne vous lâchera pas facilement), les mélodies suffisamment agressives et facilement mémorisables, une production plus que respectable … on a envie d’accompagner le groupe.

Seulement, voilà : on a assez rapidement l’impression de déjà entendu. Les recettes d’hier peuvent encore aujourd’hui produire leur petit effet sur le néophyte, mais l’amateur avisé a besoin d’un peu plus de surprises. C’est sans doute ce qui manque le plus à ce premier album à la production très soignée (Chris TSANGARIDES y a mis son grain de sel) et à l’incontestable envie de bien faire. Je ne demande qu’à voir live la débauche dont ces mecs sont capables, car il est incontestable que ces douze morceaux sont fait pour ne pas réfléchir et simplement vivre l’instant unique d’un concert. Ça vous tenterai une affiche BLACKRAIN / KING LIZARD ? Et c’est Viva La Decadence et la débauche dans la pure tradition des 80’s les plus furieuses et insouciantes. Il ne reste à KING LIZARD qu'à transformer d'ici un an cet essai pour confirmer l'avenir raideux que certains lui prédisent déjà.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le jeudi 28 avril 2011

Ville : Chambéry
En tout cas, si le propos musical ne me paraît guère intéressant, la pochette elle au moins est réussie... Il est évident pour moi que, tout comme le dernier BLACK RAIN, les néophytes vont trouver cela "monstrueux"... Et pour les papys des 80' dans mon genre, ben, il y a déjà eu et du bien meilleur... Ecouter donc les premiers MOTLEY CRUE, WASP et cousins... Cela dit, KING LIZZARD prouve que ce style est plus que de retour depuis 3 ans et fonctionne encore bien !!! Belle chro Dude !!!
Commentaire de metalmp : Ton commentaire résume parfaitement ma pensée et mon ressenti, Rémi. Tiens, je vais demander à mo fils ce qu'il en pense... Deux générations, deux visions
Axldobby Le jeudi 28 avril 2011

Ville : Bretagne
Non merci, ni KING LIZARD, ni BLACKRAIN en live. Ce groupe souhaite se la jouer Glam/Sleaze-Rock et s'embourbent dans un Glam/Sleaze-Metal (et j'insiste bien sur le mot "Metal") assez linéaire en définitive sur l'album "Viva La Decadence". J'ai trouvé l'opus chiant, sans grand intérêt pour le fan de Hard-Rock que je suis :(
Commentaire de metalmp : Je te rejoins sur certains points, Axldobby. Cependant, je trouve certains moments assez efficaces. La difficulté principales réside, selon moi, dans l'esprit "on enregistre un 33t"... J'entends par là: "on cartonne sur une première moitié, et on comble sur le reste". Ce qui donne un résultat, au final, moyen. Et comme je l'écris, l'auditeur a besoin d'être plus surpris que ce qui lui est proposé.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
220 VOLT
Power games
MOTORHEAD
The world is ours, vol. 2
SERPENTINE
Circle of knives
GENERAL STORE
Somewhere in the middle
TOYZ
Carte blanche
Chroniques du même auteur
AZRAEL
Metal arena
INNERCHAOS
Cenote
STRATOVARIUS
Elysium
WOLFSPRING
Who's gonna save the world ?
HELLOWEEN
Straight out of hell
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente