Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BROKEN MIRRORS - The universal disease

Style : Thrash
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du groupe
12titre(s) - 68minute(s)

Site(s) Internet : 
BROKEN MIRRORS MYSPACE 

Label(s) :
Brennus Music
 (16/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 14/02/12
Progression constante
BROKEN MIRRORS n'est pas un groupe inconnu pour Metal Integral puisque nous avions eu le plaisir de chroniquer leur précédent album en 2009.

Ils nous reviennent deux ans plus tard avec un nouvel opus sous le bras. Plus mature et plus afranchis de ses influences "Childrenniene", c'est encore avec délectation que nous accueillons ces titres qui ont gagné en profondeur. Pour ceux que les dernières productions (et dont je fais parti) de SOILWORK auraient déçus de part leur propension à utiliser des samples et autres sons synthétiques, voilà votre sauveur : il s’appelle BROKEN MIRRORS ! Reprenant les choses là ou Natural Born Chaos des suédois de la bande à Björn "Speed" STRID les avaient laissées.

Passéiste, rétorqueront certains mais quand c’est bon, on y retourne ! Alors pourquoi se priver d’un petit plaisir qui nous ramène à l’époque bénie. Vous l’aurez aisément compris, cette bande de joyeux lurons donnent dans le death mélodique des plus classique mais diablement bien foutu et archi bien produit. Le chant dans l’ensemble est hurlé mais sait aussi se faire grave quand la vitesse du morceau ralentit. Les parties de guitares solos sont superbes, épaulées par une basse qui claque et un marteleur de fûts de tout premier ordre. Mais c’est sans conteste dans le domaine de la mélodie bien trouvée que ces jeunes loups excellent et il n’est pas du tout évident de trouver le juste compromis entre violence sonore et harmonie : eux l’ont réussi !

Tout y est musicalité, force, rage (ces trois mots caractérisent bien l’esprit du combo). Sur ce schéma, tous les « missiles auditifs » de The Universal Disease s’égrènent jusqu’à la fin sans que l’on ait vu le temps passé (pourtant ce nouvel effort dure 67 minutes !!! Pas courant de nos jours...).

Pour un coup d’essai, on peut vraiment dire que c’est un coup de maître et si les Frenchies continuent sur cette route sur laquelle ils sont engagés, ils rejoindront leurs illustres prédécesseurs sur les sentiers de la gloire !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
VULTURE
The guillotine
ACID DRINKERS
Verses of steel
HEXX
Wrath of the reaper
REANIMATOR
Ignorance is no excuse
DEATHFIST
Too hot to burn
Chroniques du même auteur
TANKARD
Vol(l)ume 14
M.A.D
3 accords dans ta gueule
ROSS THE BOSS
Hailstorm
EVIL ONE
Evil never dies
FINNTROLL
Nifelvind
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente