Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HELSTAR - The king of hell

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
HELSTAR MYSPACE 
HELSTAR WEBSITE

Label(s) :
AFM
 (13/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 03/11/08
Reformation syndrome!
2008 sonne les 24 ans de carrière d'HELSTAR, groupe Texan Heavy Métal émérite, mené par son charismatique chanteur James RIVERA, après une discographie de bonne tenue (notamment le très bon Nosferatu), et un dernier disque/compil en 2007 (Sins Of the Past).
The King Of Hell, disque très accrocheur, marque le retour du line-up classique du groupe, et ne déçoit pas.

La formule tourne toujours autant autour d'un métal « Judaspriestien » (wow ! j'vais le garder, celui-là. Non ? bon) surtout bien entendu à RIVERA, qui gimmicke (mais pas à outrance) les cris de sirène du sieur HALFORD. Le chant contient cependant son petit quelque chose de « noirceur incantatrice », qui colle parfaitement à l'ambiance musicale derrière lui.

Derrière lui d'ailleurs, ça ne chôme pas. Le son n'est pas over-produit, mais la puissance de frappe est constante. Les riffs n'inventent rien, mais tout ici est synonyme d'efficacité, il s'agit juste de Heavy Métal de classe supérieure joué par des garçons dont le métier est d'autant plus affirmé qu'ils n'ont pas à rougir devant la vieille garde, loin s'en faut (oh les jolis solos !). L'ensemble est tout de même bien plus agressif que dans le passé, et même si la vitesse de certains titres pourrait rapprocher le style du Power Métal, je dirais plutôt qu'on a juste à faire ici à du Heavy agressif et varié (même si bon, cet album aurait pu s'appeler « songs in the key of ré »), trop typé pour vous donner envie de sortir un glaive. L'artwork colle avec ce qu'on entend : classique, obscur, et euh ? brûlant.

Joli coup de la part du groupe, qui devrait à mon sens trouver autant son public dans l'ancienne garde que dans la nouvelle, ses chansons étant balancées d'une manière qui n'a pas vieilli, ça s'appelle certainement le talent. Tout le monde s'y essaie, tout le monde n'y parvient pas. HELSTAR, si. Non mais!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
roadster73 Le samedi 24 janvier 2009

Ville : chambéry
17/20 , cet album a mettre a coté de Nosferatu !!!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SPITFIRE
Time and eternity
ACCEPT
Stalingrad
WINTERLAND
The snow begins to fall
GANG
Hm 666%
HANNIBAL
Cyberia
Chroniques du même auteur
THEATRE OF TRAGEDY
Forever is the world
T.A.N.K
The burden of will
OBSCURITY
Várar
POWER QUEST
Master of illusion
WULFGAR
Midgardian metal
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente