Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ENDFIELD - Right to the top

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
ENDFIELD WEBSITE
ENDFIELD FACEBOOK

Label(s) :
Cargo Records
 (18/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 27/02/17
Une découverte très plaisante !!!
Les Anglo-Allemands d’ENDFIELD (formé en 1998) ont eu pas mal de déboires avant de signer sur un label important, notamment des changements de line-up. Ils ont ensuite joué en tant que groupe de cover de 2006 à 2011, avant de se stabiliser et de sortir Right To The Top en ce début d’année 2017. Et ce qu’ils nous proposent maintenant est vraiment digne de musiciens expérimentés, sûrs de leur art et complètement investis dans ce rock très 70’s parfois, sombre aussi avec un début plutôt heavy (Girl In Flames), à la rythmique entêtante.

Avec Good Timing, la musique d’ENDFIELD s’envole et offre de la mélodie, du punch et si cela reste très classique, c’est hyper plaisant. La voix charmeuse de Glyn BROOKMAN ajoute de la finesse et la guitare cristalline de Svan HANKE propulse le titre vers des contrées pop éclatantes : un hit en puissance ! La variété musicale est évidente sur ce Right To The Top, les musiciens explorent les différents genres : progressif avec Next Mistake ou Masterpiece Of Silence, pop encore avec Not Alone, au demeurant très commercial mais excellent (cliquez ici). Angel fait penser à du COLDPLAY par sa construction avec des claviers somptueux et une mélodie prenante : un superbe titre ! Et ce n’est qu’en 9ème position que déboule le seul titre vraiment rock de Right To The Top, So Long, aux accents DIRE STRAITS très prononcés, mais çà décoiffe !

La fin de l’album est toujours dans la même ambiance variée avec The Game, au moment de rap qui n’est pas vraiment hors de propos mais qui en surprendra plus d’un, du rock 70’s prononcé avec Pokerface, où l’orgue Hammond règne en maître façon BIRTH CONTROL, rejoint par un saxophone du plus bel effet.

Décidément ENDFIELD a manoeuvré de main de maître pour nous sortir un album très éclectique, très varié et qui veut par conséquent rallier un maximum d’auditeurs à leur cause. Et avouons que ce pari énorme et difficile est en voie de réussite, j’avoue sincèrement être tombé sous le charme. A découvrir absolument, un groupe en devenir et à l’avenir étoilé : excellent !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le lundi 27 février 2017

Ville : Chambéry
Single fort sympathique aux accents U2esque...
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GOV'T MULE
The tel-star sessions
KABÁT
Do pekla / do nebe
JEFF HEALEY
Heal my soul
TRIGGERFINGER
By absence of the sun
BARB WIRE DOLLS
Desperate
Chroniques du même auteur
CTP
Now & then
DEADLINE
Fire inside
SUPERNOVA PLASMAJETS
Supernova plasmajets
AMALGAMA
A las puertas de willoughby
BLACK DIAMONDS
Once upon a time
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente