Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PEARL JAM - Ten

Style : Rock
Support :  CD - Année : 1991
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
PEARL JAM WEBSITE

Label(s) :
Epic
 (20/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 04/04/11
oldies but goldies: prochainement ses 20 ans de carrière !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


Le grand public identifie principalement la scène de Seattle à NIRVANA, dont l’album Nevermind, paru en 1991, a connu un succès commercial considérable. Ce phénomène auquel la presse rock a grandement contribué, érigeant la formation de Kurt COBAIN au rang de porte-drapeau du mouvement grunge, ne doit pas faire oublier un autre acteur majeur de cette nouvelle mouvance, PEARL JAM. Son chanteur-leader Eddie VEDDER a en effet été désigné, au même titre de Kurt COBAIN, comme l’un des porte-paroles de la « Génération X », expression qui évoque la jeunesse livrée à elle-même et encline au désespoir.

A la formation du groupe, les membres de PEARL JAM bénéficient déjà d’une solide expérience acquise dans des formations emblématiques de la scène de Seattle. Ainsi, le guitariste rythmique Stone GOSSARD et le bassiste Jeff AMENT ont successivement appartenu à GREEN RIVER puis MOTHER LOVE BONE, le groupe du chanteur Andrew WOOD, à l’origine de superbes titres tel que Crown of Thorns.

Lorsque ce dernier disparaît en 1990, à l’aube d’une carrière prometteuse, GOSSARD et AMENT lui rendent hommage en fondant le supergroupe TEMPLE OF THE DOG, accompagnés de Chris CORNELL et Matt CAMERON, respectivement chanteur et batteur de SOUNDGARDEN, ainsi que du guitariste soliste Mike MCCREADY. Le projet débouche sur un bel album comportant le titre Hunger Strike chanté en duo par CORNELL et Eddie VEDDER, un Californien recruté pour l’occasion. Il n’en faut pas plus pour que VEDDER, MCCREADY, GOSSARD et AMENT créent PEARL JAM, complété par le batteur Dave KRUZEN.

Ten, premier album de la formation publié en 1991, connaît un véritable triomphe. Il se vendra à plus de huit millions d’exemplaires, dépassant même les chiffres de vente de Nevermind. Pour cette raison, PEARL JAM sera taxé d’opportunisme, ses détracteurs l’accusant de s’engouffrer dans la brèche ouverte par le succès de NIRVANA. Cette accusation doit être nuancée puisque le groupe fait preuve d’une intégrité rock évidente. Eddie VEDDER et ses acolytes resteront fidèles à leur politique consistant à refuser de soutenir les ventes d’albums par la réalisation de clips et même à ne publier aucun single.

Malgré la tendance de la critique rock à rapprocher PEARL JAM de NIRVANA, il semble que l’étiquette grunge leur soit moins appropriée. VEDDER et sa bande déploient certes une énergie indéniable, notamment sur scène. Le titre Porch en témoigne, d’autant plus que Kurt COBAIN n’aurait certainement pas renié son riff principal très proche dans l’esprit de celui de Rape Me. Par ailleurs, Once ouvre l’album avec des guitares fortement saturées.

Cependant ce titre un peu lourd ne constitue pas le plus représentatif du son proposé par l’album. Alors que le leader de NIRVANA se réclamait plutôt de formation punk voire hardcore, les influences de PEARL JAM apparaissent principalement dans un hard-rock plus classique, marqué par LED ZEPPELIN. Mike MCCREADY signe ainsi fréquemment des solos reposant sur les gammes pentatoniques mineures ou encore les gammes de blues. Once lui-même évolue d’ailleurs vers un solo très inspiré par le style de Jimmy PAGE. Construit, comme celui de Stairway to Heaven, sur la gamme de La mineur pentatonique, il comprend des phrases qui rappellent fortement cette partie lead d’anthologie. Why Go comporte un autre chorus typiquement heavy qui permet à MCCREADY de mettre en valeur sa technique. Dans le même ordre d’idées, Even Flow et Alive, deux titres marquants de Ten, appartiennent au registre du hard-rock plutôt qu’à celui du grunge.

Les albums suivants confirmeront l’orientation hard-rock du groupe, du moins à partir de leur troisième effort, Vitalogy, publié en 1994. PEARL JAM restera fidèle à cette tendance, les albums récents proposant même parfois des ambiances classic rock, ainsi Amongst the Waves qui figure sur Backspacer, leur dernier album.
Ten est l’occasion pour PEARL JAM d’aborder des thèmes difficiles. Ainsi Jeremy évoque un adolescent suicidaire, quand Even Flow traite du sort des SDF. Quant à Alive, il est inspiré de l’enfance difficile d’Eddie VEDDER. Le futur chanteur est souvent livré à lui-même : « home alone at age thirteen » et subit un important traumatisme lorsqu’il apprend, tardivement, l’identité de son père biologique alors mourant. Ce choc est résumé par le vers : « Your real daddy was dying. ». Par ailleurs VEDDER semble haïr celui qu’on lui a présenté comme son père : « What you thought was your daddy / Was nothin’ but a… ».

Enfin, une place de choix est accordée aux ballades mélancoliques, à l’image des très réussies Garden et Black qui évoque la souffrance consécutive à une rupture amoureuse. Ces titres permettent de mettre en valeur la voix grave si particulière d’Eddie VEDDER : traînante, plaintive, elle peut également se faire lyrique. Le chanteur se révèle capable d’atteindre des notes très aiguës, comme en témoigne son étonnante performance sur Oceans.
Fait rare parmi la scène de Seattle, PEARL JAM a mené ses activités sans interruption depuis sa création et fêtera prochainement ses 20 ans de carrière. Le groupe s’est globalement montré fidèle au son qu’il a défini par ses premiers albums. Cette formation est également dotée d’une forte conscience politique. Ainsi, à l’occasion de sa prestation pour l’émission « MTV Unplugged », au cours d’une longue partie instrumentale sur Porch, on a pu voir VEDDER écrire au marqueur, sur un de ses bras, "Pro choice", expression qui évoque les défenseurs du droit à l’avortement, ce dernier étant alors menacé par le gouvernement américain. PEARL JAM s’est également fortement opposé à George W. Bush et affiche des sympathies pour Barack Obama.

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Raskal Le mardi 5 avril 2011

Ville : CHAMBERY
Ah oui, bravo Chouman ! On adore tes chroniques "Coup de Coeur" riches en détails et émotions ! Continue !
Rémifm Le lundi 4 avril 2011

Ville : Chambéry
Une des meilleures production de ce début 90', en effet ! Belle chronique ! Et des souvenirs pour moi, même si je ne suis pas un fan ultime de la génération musicale dite "grunge" ! Eddie VEDDER et sa troupe ont marqué l'histoire de la musique que nous aimons tant sur metal-integral.com ! Merci Chouman !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KID ROCK
Rock' n ' roll jesus
FAITH&SPIRIT
Glorious days
HIGHLY SUSPECT
The boy who died wolf
BACKYARD BABIES
Backyard babies
MY BROTHER THE WIND
I wash my soul in the stream of infinity
Chroniques du même auteur
SNA-FU GRAND DESORDRE ORCHESTRE
Knives & bells
GROSS GROLLAND
What doesn’t kill me makes a big mistake
SCYTHIA
For the bear
FOO FIGHTERS
Wasting light
SHATTERED DESTINY
Fragments
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente