Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RAKEL TRAXX - Bitches palace

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
RAKEL TRAXX FACEBOOK
RAKEL TRAXX MYSPACE 
SHOTGUN GENERATION WEBSITE

Label(s) :
Shotgun Generation Records
 (18/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 27/10/11
Glam, sleaze et attaques massives
Œuvrant en faveur des courants Glam, Punk et Sleaze, le label Shotgun Generation publie, au printemps 2011, Bitches Palace, premier long format des Marseillais de RAKEL TRAXX, faisant suite à un EP 4 titres sorti en 2008.

RAKEL TRAXX a parfaitement assimilé ses nombreuses influences, issues pour la plupart de Los Angeles : deux des plus notables se nomment GUNS N’ ROSES et MOTLEY CRUE. Le groupe pratique un Hard Rock extrêmement énergique. Pour notre plus grand plaisir, les guitaristes ZANTOLO et SQUALL multiplient les attaques massives, donnant lieu à des titres très efficaces, parfois menaçants, à l’image de Quicksand. Leurs riffs sans concession, en particulier celui de Let Me Take Your Gun, n’auraient pas déparé les mythiques Appetite For Destruction ou G N’ R Lies.

A chaque instant, la maîtrise technique affichée par les guitaristes sert les compositions de Bitches Palace. Outre des plans généralement ultra-rapides, ils livrent des rythmiques parfois moins fournies, mais qui n’en demeurent pas moins agressives. On retrouve par exemple cette signature sur le refrain fortement saturé du très accrocheur Prostitute’s Night. Par ailleurs, leurs interventions solo sont marquées par une impressionnante virtuosité, qui n’exclut toutefois pas un indéniable savoir-faire mélodique. On en veut notamment pour preuve les chorus suivant le premier refrain de Fuck You !!!

De plus, les performances proposées par Shannon DOLLZ, doté d’une voix haut perchée, conviennent parfaitement au registre du groupe. De Give Me Your Love à Quicksand, les plages de l’album dévoilent sa grande puissance vocale. Le chanteur peut également susciter beaucoup d’émotion. Ainsi, il livre une prestation poignante sur le déchirant Try Again.

Enfin, pour de multiples raisons, le groupe semble posséder un esprit et une attitude en tout point conforme à ceux dont font preuve ses héros. Sa propension à inclure les vocables « fuck » ou « fucking » dans les titres de ses compositions ne peut pas être négligée. Il en est de même des clins d’œil sans équivoque au triptyque « Sex, drugs and rock ‘n’ roll » contenus dans S.E.X., Prostitute’s Night... ainsi que dans le nom de l’album lui-même ! Enfin, le pseudonyme adopté par le bassiste, Nikki DORCEL ARQUETTE, rappelle bien sûr son homologue de MOTLEY CRUE.

Avec Bitches Palace, RAKEL TRAXX réalise donc un remarquable premier album, prélude, on l’espère, à de belles aventures dans les contrées Glam Metal et Sleaze !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
metalmp Le vendredi 28 octobre 2011

Ville : Orléans
J'ai entendu tellement de bien de ce groupe que, maintenant, je vais me faire un devoir d'écouter cet album. Est-tu sûr que le bassiste joue sous un pseudo ?
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SEVENTH KEY
I will survive
QUEENS OF THE STONE AGE
Songs for the deaf
BST
In the blink of an eye
GREAT WHITE
30 years – live from the sunset strip
VICIOUS MARY
Vicious mary
Chroniques du même auteur
KLONE
The dreamer's hideaway
DROPBUNNY
Io
BLACK SABBATH
Paranoid
KORN
Live at the hollywood palladium
TIGERLEECH
Danse macabre
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente