Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KING LIZARD - A nightmare livin’ the dream

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
KING LIZARD WEBSITE
KING LIZARD REVERBNATION

Label(s) :
Bad Reputation
 (18/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 25/01/13
Dignes héritiers de guns n' roses
Quoique fondé en 2002, KING LIZARD connaît des débuts discographiques tardifs, imputables à d’incessants changements de line-up. Il faut en effet attendre 2007 pour que le groupe londonien publie un EP autoproduit, Late Night Dynamite, qui lui ouvre les portes des festivals : il assurera même la première partie d’une légende du royaume, Blaze BAYLEY. Fort de cette expérience, les sujets de sa gracieuse Majesté enregistrent Viva La Decadence (2010), bientôt suivi de A Nightmare Livin’ The Dream (2012). La notion de stabilité du personnel paraît toujours assez vague, puisque la formation changera de batteur à deux reprises entre ces productions !

Au moyen de ce nouvel album, KING LIZARD apparaît comme un digne héritier de GUNS N’ ROSES. L’exemplaire ouverture, Come Get Some, nous en apporte une démonstration qui se poursuit en bien d’autres occasions. Exécutés sur des tempi élevés (I Can’t Be Your Lover) voire ahurissants (Hair Of The Dog), les morceaux sont gorgés de riffs Hard Rock vengeurs, caractéristiques des nineties. En matière de chant, l’influence Axl ROSE est manifeste sur des titres tels que Kneel To The King ou Hard To Get, qui débute par un cri strident. Les paroles révèlent enfin un état d’esprit strictement Rock ‘N’ Roll, évoquant le sexe de manière particulièrement explicite (« I want you to want me inside you ») et laissant volontiers place à l’humour : If It’s A Sin proclame ainsi « If it’s a sin, well I’ll see you in hell. ».

Tout aussi séduisant soit-il, le flot continu de titres incandescents ne laisse pas présager des ballades qui ont contribué à la légende des courants dont s’inspirent les Anglais. Assez peu exploré, ce registre répond pourtant présent sur I Can’t Be Your Lover, qui offre une partie mélancolique faisant suite à un ralentissement de tempo. Le romantique Just To Hear You Say It aborde cette tendance de manière bien plus aboutie. Il s’agit véritablement d’une power ballad, proposant une intro rappelant certains titres des ROLLING STONES (You Can’t Always Get What You Want).

S’il fait la part belle aux composantes classiques du Hard Rock, le groupe n’en intègre pas moins, au détour de quelques plages, un son plus actuel. On décèle ainsi en fin d’album une autre orientation de A Nightmare Livin’ The Dream : Down, Waterloo Ratz, sans oublier l’excellent This Ain’t Love, marqué par l’urgence, évoquent fortement Glam et Sleaze Rock. Sur la foi de ce LP, KING LIZARD mérite assurément toute notre attention, d’autant qu’il compte en ses rangs un guitariste brillant, en la personne du Franco-israélien Niro KNOX. Ses solos ne peuvent qu’impressionner l’auditeur, qu’il soit sensible au Blues (Kneel To The King) ou encore au Metal popularisé par Eddie VAN HALEN (I Can’t Be Your Lover). Un autre atout considérable, au regard du style pratiqué !

Line-up :

Flash Roxx SAWYER : Chant
Niro KNOX : Guitare
Lee BENZ : Basse
Moyano EL BUFFALO : Batterie
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
AIRRACE
Untold stories
MSA PROJECT
Istree
LANESLIDE
Flying high
TNT
My religion
VOLBEAT
Outlaw gentlemen & shady ladies
Chroniques du même auteur
MIRE
Inward / outward
JANE'S ADDICTION
Strays
HANNIBAL
Cyberia
BLOWSIGHT
Shed evil
BLACK SABBATH
Paranoid
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente