Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MASACRITIKA - Raza de kaín

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 39minute(s)

Site(s) Internet : 
MASACRITIKA INSTAGRAM
MASACRITIKA WEB SITE
MASACRITIKA FACEBOOK

Label(s) :
Bitume
 (16/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 21/05/2022
Le stoner-thrash, une nouvelle recette explosive
Originaires de Santiago du Chili, le combo de heavy rock MASACRITIKA s’est formé en 2015 et a sorti un premier EP en 2017, puis un LP en 2020 (Thesis Mortem). Le voici donc de retour cette année avec un troisième album. Notons que, sur le même support, cette production Bitume compile pour l’Europe Raza de Kaín (EP 5 titres, 2022) et Homónimo (EP 4 titres, 2017).

La basse est bien accordée sous le niveau de la mer, le son de guitare est chargé en distorsions, la lourdeur de rythme est omniprésente (cf. début d’Aprentiz De Tierra) et la recherche de répétitions hypnotique sait pointer le bout de son nez. Bref, les ingrédients du stoner sont indubitablement présents. Seulement voilà, la guitare rythmique sait se faire tranchante et syncopée, le chant se laisse prendre au jeu en devenant plus hargneux que mélodique et des accélérations conséquentes sont monnaie courante sur l’album qui prend alors une couleur indubitablement thrash (cf. le gros riffage de Vertienes Del Miedo ou Raza De Kaín).

La formule de l’album Raza de Kaín et très équilibrée et je ne saurais dire lequel des deux genres s’impose. Homónimo, quant à lui, penche un petit peu plus vers le stoner ou le doom metal. D’où l’intérêt d’avoir les deux sur le même CD, vous pourrez ainsi mesurer l’évolution de MASACRITIKA. Personnellement, je trouve que le chant et la musique ont gagné en mordant, voire en violence, sans rien renier de sa lourdeur originelle. Sur les nouveaux titres, le groupe se laisse plus facilement aller jusqu’à des passages qui ont un parfum de SLAYER ou de HALLOWS EVE. Bien sûr, le passage cool et hypnotique de Gritos de Condena est là pour me faire mentir.

MASACRITIKA sait construire de bons riffs de tueurs et sa section basse-batterie gronde et martèle à souhait. En revanche, la dimension psychédélique qui se retrouve fréquemment dans le heavy rock est ici quasiment absente. Le mixage efficace n’est pas empreint de ces vibes 70s qui font craquer la plupart des fans de desert rock. De son côté, le chanteur possède une voix puissante assez basse et rocailleuse qui va très bien avec l’affaire même si sa tessiture est d’une amplitude moyenne. Notez que le chant est en espagnol et moi, j’adore.

Raza de Kaín est un album rageur des plus agréable pour qui est à la fois amoureux de heavy et de thrash. Il s’agit d’une synthèse qui, sans être follement originale, n’en est pas moins réussie.

***


MASACRITIKA est composé de :
- Mauro ‘Yaghan’ BASTIAS, chant ;
- Boris ‘Boro’ RIQUELME, guitare ;
- Vicente ‘Vincent’ RUIZ, basse, chœurs ;
- Leonardo HURTADO, batterie.

***


Vous pouvez découvrir l’album en streaming :
- Raza De Kaín : Cliquez ici !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
NOCTUM
The seance
GEEZER
Groovy
THE TEMPLE
Forevermourn
DI'AUL
Abracamacabra
ZOM
Nebulos
Chroniques du même auteur
BAD KINGZ
Take me into your kingdom
MISTY ROUTE
Without a trace
DESERT TWELVE
Desert twelve
SUNSTARE
Ziusudra
CCQUEEN
Scavenger
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /