Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MAGMA - Kãrtëhl

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD promo - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
MAGMA official website

Label(s) :
SEVENTH Records
 (15/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 23/10/2022
Opération kãrtëhl
"Plus de 18 mois sans pouvoir faire de concert... Et une belle victoire du jazz en 2020...
Cet espace temps, cette "pause" imposée, a été mise à profit pour préparer un nouvel album, un album de groupe, comme nous n’en avions pas réalisé depuis longtemps. A la suite de la création d’un nouveau line-up en 2020, nous avons une fois de plus proposé aux musiciens d’amener des compositions, Christian VANDER n’ayant jamais fait le choix délibéré d’être seul compositeur de MAGMA. Mais de facto, aucun musicien parmi les dizaines ayant participé à cette aventure, n’avait proposé de nouveau morceau depuis des décennies.
Après « ZËSS », qui laissait entrevoir un avenir plutôt sombre, ce nouvel album lumineux et résolument optimiste, est le résultat d’un travail collectif, une « opération Kartëhl »".
Les mots du groupe en introduction.

Est-ce que 100 écoutes suffisent pour appréhender et chroniquer le nouveau MAGMA ? Non, certainement pas. Mais 10 écoutes permettent au moins d’aimer ce disque.
Ce double chant masculin et féminin dès Hakëhn Deïs va se retrouver tout au long de l’œuvre. La musique de MAGMA me parait intemporelle, pas forcément datée malgré les 50 ans de carrière, indatable je dirais, oscillant entre rock et jazz avec beaucoup de lyrisme. Quand on découvre que la première version du morceau a été composée en 1978 (en bonus ici, en fin de disque avec des vocaux de type onomatopée ultra barrés mais excellents) !
Se concentrer sur les percussions truffées de contre temps constitue une belle expérience, comme sur Do Rïn Ilï Uss ou se dégage une sorte d’ambiance hippie… Irena Balladina met en avant les voix féminines charmeuses. Walomëhndëm Warrei bouscule une nouvelle fois les codes classiques de la rythmique traditionnelle du rock. Sur cette chanson MAGMA parvient à amener le refrain d’une manière réfléchie en se faisant désirer, du beau travail. Un peu de noirceur sur Kãrtëhl, globalement très lumineux, développée par un chant masculin bizarre et très inquiétant (Wïï Mëlëhn Tü). Dëhndé est un bon titre, l’un des plus accessibles et mémorisable, porté par un chant classique, composé lui aussi en 1978 et dont la version se retrouve également en fin de cet opus. Bon voyage avec MAGMA...

PS : La cymbale de la pochette, qui appartenait à Christian VANDER a été découpée au laser pour réaliser des pendentifs pour les fans, chouette idée.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MAX ENIX
Far from home
ANDY SEARS
Souvenir
CONCEPTION
My dark symphony
AONE
The age of aquarius
TRANZAT
Ouh la la
Chroniques du même auteur
CHINAWHITE
Different
LYNYRD SKYNYRD
Last of a dyin’ breed
WRATHRONE
Eve of infliction
METAL BLAST
Metal dau lemosin
OROB
Aube noir
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /