Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TAMBOURS DU BRONX - Evilution

Style : Metal
Support :  CD promo - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
TAMBOURS DU BRONX BANDCAMP
TAMBOURS DU BRONX FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 16/07/2023
Metal, tribal, tripal
En 2018, nous terminions notre chronique de l’album Weapons Of Mass Destruction de l’ensemble LES TAMBOURS DU BRONX, premier album ostensiblement associé au Metal (relire ici : cliquez ici), en nous demandant s’il aurait une quelconque pérennité.

A l’identique, la cohabitation entre les percussions sur des fûts de métal, base fondamentale du projet artistique des TAMBOURS DU BRONX, et des plans rythmiques, relevant plus fondamentalement du Metal moderne, constitue l’enjeu majeur de cet album. Déjà à l’œuvre en 2018 avec l’album Weapons Of Mass Percussion, l’alchimie brutale opère à nouveau sur Evilution. Il faut dire que les intentions, les ingrédients et les interprètes demeurent peu ou prou identiques.

D’un point de vue rythmique, l’impressionnant dispositif percussif à base de bidons métalliques – constitutif essentiel de l’identité du projet - produit immanquablement un rendu rugueux et épais, obsessionnel et impérieux. Impact démultiplié par le truchement du jeu puissant et mobile du batteur Franky COSTANZA (ex-DAGOBA, BLAZING WAR MACHINE), lequel imprime sa marque impérieuse sur cet album. Reposant sur une telle assise rythmique, il n’est guère possible que les douze pistes ne constituent autre chose que des parpaings lâchés en pleine gueule, de dix mètres de haut. Certains morceaux évoluent dans un contexte malsain et menaçant, typique d’un certain Metal industriel. Sinon, l’essentiel opère en mode carré, brutal, parfois groovy, souvent sévère : LES TAMBOURS DU BRONX en mode Metal cognent très fort, ultra-carré, méga-menaçant. Outre un trio perçus-batterie-basse absolument infranchissable, le collectif se plaît à privilégier les riffs tranchants et arides, aptes à débiter de la barbaque de mammouth en fines tranches.

Afin de parfaire l’approche barbare de l’ensemble de l’album, précisons que trois vocalistes, et pas des moindres, ont été enrôlés dans l’affaire. A savoir Stéphane BURIEZ (LOUDBLAST), alias le Parrain-, Reuno (LOFOFORA) et Renato (FLAYED), assurent à tour de rôle des prestations gutturales, efficaces et évocatrices en diable : de la rage et encore toujours plus de rage ! Mais avec la manière, technicité et modulation à l’appui !!!

Gens intelligents que vous êtes, vous aurez compris que LES TAMBOURS DU BRONX déplacent du lourd, l’unité de mesure étant a minima la tonne. Pareillement, vous aurez pigé que, même dans un contexte aussi massif et autoritaire, le but du jeu consiste à instaurer un groove addictif, même si heurté, et à créer des motifs rythmiques servant de balises fortement ancrées. Ajoutons pour la bonne bouche des ambiances logiquement industrielles (les fameuses cadences infernales !) et vous obtenez une intensité globale plus palpable. Les vocaux se calent à l’identique du versant instrumental, ménageant des rendus vivaces dans l’animosité, mais totalement crantés dans les mâchoires de l’infernale machinerie rythmique. Chauds, les marrons, chauds !

Globalement, on ne va pas se mérite en prétendant que la finesse se trouve ici mise sur un piédestal, mais le répertoire ne manque pas de décliner la rugosité avec un sens certain de la diversité. Metal, tribal et tripal.

Vidéos de Ghosts cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE ANDROID MEME
Ordo ab chao
TIRAO
Holozayss
NEWSTED
Heavy metal music
SUICIDAL TENDENCIES
Still cyco punk after all these years
FLYING FORTRESS
Ep 2023
Chroniques du même auteur
THAMMUZ
Sons of the occult
DARXTAR
Aged to perfection
GRANDE ROYALE
Carry on
GIRLSCHOOL
Screaming blue murder
STONE MAGNUM
From time... to eternity
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /